Merci d’être en retard

L’edito d’Amid Faljaoui dans le numéro 51 du 21 Décembre 2017 donne une piste intéressante pour booster votre créativité: des temps morts.

“A force de petit-déjeuner avec ses interlocuteurs à Washington, Thomas Friedman avait remarqué que certains d’entre eux arrivaient souvent en retard. Les uns prétextaient que le métro était resté en rade, d’autres que le réveil n’avait pas sonné, d’autres encore que leur fils était malade. Et puis un beau jour, Thomas Friedman s’est rendu compte qu’il s’en fichait et il leur a même dit : ” Je vous en prie, ne vous excusez pas. Au contraire, merci d’être en retard ! “. Pourquoi ? Parce que grâce à ces retards, l’éditorialiste a pu découvrir un espace-temps précieux. Il a eu droit à quelques minutes de liberté pour penser, s’amuser des conversations à la table voisine ou du spectacle des allées et venues. Mais surtout cela lui a permis un jour de relier deux idées qui le tarabustaient depuis longtemps. “

“Merci d’être en retard” : nouveau mantra pour 2018 ? – http://www.levif.be/s/r/c/773235

 

image used in this article is free of copy rights http://www.clockwatch.de, the author has the right to request the removal of the image.

Leave a Reply

Your email address will not be published.